Nous sommes le Dimanche 27 Novembre 2022

Assurance emprunteur risque aggravé : Est-il possible ?

📝 Administratifs

L’assurance emprunteur est une assurance qui permet de couvrir le remboursement d’un crédit en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité. Elle est obligatoire pour obtenir un prêt bancaire.

Lorsque l’on est atteint d’une maladie grave ou que l’on souffre d’une invalidité, il peut être difficile de souscrire à une assurance emprunteur. Cette assurance nécessite des examens médicaux très poussés et peut donc être refusée par les banques. Cependant, certaines assurances acceptent de couvrir ce type de risque.

Assurance emprunteur : définition et fonctionnement

L’assurance emprunteur est une solution qui permet d’éviter les difficultés financières liées à un accident de la vie.

L’assurance emprunteur est aussi connue sous le nom d’assurance décès, car elle permet de protéger l’organisme prêteur en cas de décès ou d’invalidité du souscripteur. En effet, si jamais il vient à disparaître, l’organisme prêteur se retrouve avec un crédit impayé et peut être amené à mettre fin au contrat de crédit immobilier en cours. Par conséquent, cela engendre des frais supplémentaires pour le souscripteur et entraîne également des problèmes financiers pour les proches qui devront rembourser les mensualités du prêt immobilier sans compter les autres charges quotidiennes.

Il existe différents types d’assurances :

  • Assurance-dommage
  • Assurance-crédit

Assurance emprunteur : définition et fonctionnement

Assurance emprunteur : les garanties indispensables

Lorsque vous souscrivez un crédit immobilier, l’assurance emprunteur est un point important. Elle garantit l’emprunt en cas de décès, d’invalidité ou encore d’incapacité de travail. Cependant, il existe plusieurs types de contrats et toutes ne couvrent pas les mêmes risques. Pour choisir la bonne assurance emprunteur, il est important de connaître les différentes garanties qui peuvent être incluses dans le contrat ainsi que le coût des assurances proposées sur le marché.

L’assurance emprunteur est une condition obligatoire pour obtenir un prêt immobilier. Si elle n’est pas souscrite par l’organisme prêteur, la banque peut demander à ce que l’emprunteur contracte une assurance extérieure pour se protéger contre le non-paiement des mensualités du prêt immobilier. En règle générale, la banque exige que son client souscrive à une assurance auprès de sa propre compagnie (l’assurance groupe), car celle-ci propose souvent des tarifs avantageux par rapport aux autres offres du marché.

  • Les différentes garanties
  • Le coût des assurances
Lire la suite  Rachat de crédit qui accepte facilement les demandes

Assurance emprunteur : comment bien la choisir ?

L’assurance emprunteur est une obligation légale pour tout crédit immobilier. Cependant, il est parfois difficile de choisir la bonne assurance, car les contrats proposés sont très nombreux et souvent complexes. Pour vous aider à trouver le contrat qui vous correspond le mieux, voici quelques conseils qui vous guideront dans votre recherche. Choisissez bien votre profil Si vous êtes un jeune actif ou si vous êtes en bonne santé, il sera plus facile de trouver une assurance emprunteur qui répondra à toutes les exigences du prêteur.

En effet, la plupart des assureurs demandent aux candidats à l’emprunt de remplir un questionnaire médical avant d’accepter de contracter un crédit immobilier.

Il est donc primordial que vous soyez en bonne santé afin d’obtenir un contrat adapté à votre profil et surtout au meilleur tarif possible.

Vérifiez bien les garanties offertes La garantie décès-invalidité peut également être incluse dans votre contrat d’assurance emprunteur. Toutefois, elle ne doit pas être confondue avec la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), qui couvre le risque de perte totale et irréversible d’emploi (ITT).

Vérifiez aussi bien les exclusions de garanties :

certaines assurances prennent en charge le risque lié au chômage partiel ou technique (chômage temporaire) ;

elles peuvent également couvrir certains cas particuliers comme le licenciement économique ou la maladie professionnelle ; alors que d’autres ne couvrent pas ce type de situation.

Assurance emprunteur : les différents types de couverture

L’assurance emprunteur est un contrat qui vous permet de couvrir votre crédit immobilier en cas d’impossibilité temporaire ou définitive de rembourser les mensualités que vous avez contractées. Elle peut prendre différentes formes, à savoir :

  • L’assurance prêt classique : elle permet de garantir le paiement des échéances du prêt en cas d’incapacité temporaire totale (ITT) ou partielle (IPT) de travailler. En cas d’invalidité permanente totale (IPT), l’assurance prend fin et le bénéficiaire peut reprendre son emprunt.
  • L’assurance invalidité permanente totale (IPT) : elle protège l’emprunteur contre une incapacité permanente totale, ce qui signifie qu’il ne pourra plus travailler. Cette assurance se met alors en place automatiquement.
Lire la suite  Trottinette électrique 12 ans : les avantages et inconvénients

Assurance emprunteur : comment résilier son contrat ?

Lorsque vous souscrivez un emprunt auprès d’une banque, cette dernière exige que vous souscriviez à une assurance de prêt.

Il est important de savoir que l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire.

Vous pouvez en effet choisir de ne pas y adhérer et contracter une assurance individuelle afin de garantir votre crédit à la consommation ou immobilier. Pour résilier votre contrat d’assurance emprunteur, il faut respecter quelques règles. Tout d’abord, il convient de prévenir son assureur par courrier recommandé avec accusé de réception au minimum 2 mois avant la date anniversaire du contrat.

Cela permet à l’assureur de vérifier si des événements ou des changements ont eu lieu depuis la signature du contrat et donc impacté les risques couverts par le contrat d’assurance emprunteur (changement professionnel, départ à la retraite…). Si ces changements ont entraînés une augmentation des risques couverts par l’assurance, alors celle-ci peut refuser votre demande de résiliation et imposer une hausse tarifaire pour compenser le coût supplémentaire engendré par les nouveaux risques couverts par votre assurance.

Si vous souhaitez résilier votre assurance emprunteur pour trouver mieux ailleurs sans attendre la date anniversaire du contrat, il faut donc se rendre chez un autre assureur qui accepte de prendre en charge les garanties liés au crédit immobilier souscrit chez votre banquier actuel.

Assurance emprunteur : comment résilier son contrat ?

Assurance emprunteur : les risques aggravés de santé

L’assurance emprunteur (ou assurance de prêt) est une garantie demandée par les banques lors d’un crédit immobilier. Elle permet de couvrir le remboursement du crédit en cas de décès, invalidité ou incapacité de l’emprunteur. Pour assurer un crédit immobilier il faut être considéré comme « bon payeur » afin que la banque accepte votre demande. Cette condition est évaluée selon des critères tels que : la stabilité financière, l’âge, les revenus et le domicile fiscal du candidat à l’emprunt.

Lire la suite  L'assurance auto pour Tesla : comment bien la choisir ?

Lorsqu’on souffre d’une pathologie spécifique, ces conditions sont plus restrictives et peuvent conduire à refuser un dossier ou à imposer certaines conditions au contrat d’assurance-emprunteur proposée par la banque. Ces pathologies spécifiques sont appelées risques aggravés de santé (RAS).

Les RAS concernent principalement les personnes atteintes d’une maladie grave, chronique ou potentiellement mortelle ainsi que celles qui ont subi une opération chirurgicale affectant la constitution même du corps humain. Bien qu’il existe plusieurs types de risques aggravés de santé pour les emprunteurs, nous vous expliquons ici les principaux :

  • Le diabète
  • Les maladies cardiovasculaires
  • Les troubles psychiatriques

Assurance emprunteur : les astuces pour réduire son coût

L’assurance emprunteur est une garantie exigée par la banque lors de la souscription d’un prêt immobilier. Elle permet à cette dernière de se protéger en cas de décès, d’invalidité ou encore de perte d’emploi du client. Cependant, ce contrat peut être très coûteux et représenter jusqu’à 30% du coût total du crédit immobilier.

Le taux de l’assurance emprunteur peut varier entre 0,10% et 0,40%, le plus souvent entre 0,15% et 0,30%. Pour réduire le montant des mensualités liées au remboursement d’un crédit immobilier, il faut donc veiller à diminuer les cotisations associées à ce type de contrat.

Voici quelques conseils pour y parvenir :

  • Souscrire un nouveau contrat auprès d’une compagnie qui propose un meilleur tarif
  • Opter pour une assurance individuelle plutôt que pour une assurance groupe
  • Choisir la quotité (pourcentage) adéquate

En conclusion, même si l’assurance emprunteur est obligatoire, elle ne protège pas de tous les risques. Si vous êtes atteint d’une maladie grave ou d’un handicap, il faut souscrire une assurance de prêt pour couvrir ce risque. Lorsqu’on a un problème de santé qui peut avoir un impact sur le remboursement d’un crédit immobilier, on peut choisir entre la délégation d’assurance et l’assurance groupe proposée par sa banque.